custom-header

Le dressage classique

Le dressage classique

Dressage par Lena Saugen
Crédit photo Teresa Burton & Lusitano horse Finder

Le plus ancien style de dressage classique nous vient des entraînements de la cavalerie pour le champ de bataille. Il s’est depuis développé en compétition de dressage. Les chevaux ibériques, en particulier les Lusitanos et les Andalous sont, avec les Lipizzans, réputés être les plus aptes à réaliser les airs relevés. Aujourd’hui, la renommée de Maître Luis Valença, qui possède sa propre école et dispense des cours de dressage partout dans le monde, participe encore à cette école de l’excellence.

16473867_10210979680463945_8633013272576839572_n
Mais la plus grande icône du dressage portugais reste encore à ce jour Maître Nuno Oliveira, mort en 1989 à l’âge de soixante quatre ans. Emblème de la culture équestre portugaise, il aimait monter en écoutant Verdi. Encore aujourd’hui, il est internationalement connu comme le dernier grand Maître de l’Art du dressage classique. Son fils João Oliveira, décédé en 2007, avait également un énorme talent qui malheureusement ne fut pas assez reconnu.

Et même si, comme moi, vous n’êtes pas cavalier(e) de dressage, je vous recommande malgré de tout de lire son enseignement qui vous guidera très certainement vers une équitation tout en légèreté.
Les informations, ci-dessous, concernant la bibliographie de Nuno Oliveira (en français), sont présentées et expliquées par sa fille Pureza Oliveira, que je remercie chaleureusement.

– L’éditeur Bélin a publié ses oeuvres dans un livre intitulé Nuno Oliveira – Œuvres complètes, qui comprend tous les livres écrits par lui directement en français, ainsi que des morceaux choisis de ses mémoires (ceux-ci ayant dû être traduits).

– Ils ont aussi publié, après sa mort, un livre nommé Propos sur des Croquis Équestres. Les propos ayant été écris de son vivant en français, ils commentent les croquis de
Jean-Louis Sauvat, faits à partir de modèles vivants dans son manège à Avessada.

– Il y a aussi le livre d’Antoine Decoux – Paroles du Maître, qui rassemble des choses qu’il a dites pendant ses leçons et qui ont été fidèlement transcrites au cours de ses trente ans d’enseignement.

– Notez aussi encore le livre de Michel Henriquet qui publie sa correspondence avec le Maître.

– Enfin, la biographie écrite par Marion Scali, Maître Nuno Oliveira, qui a, semble-t-il, très bien saisi son caractère.

 

No comments.